mardi 27 décembre 2011

L'Abbé Francis Michel quitte Thiberville et devient recteur de l'église du Planquay

Au bout d'un an de conflit avec l'évêque d'Evreux, le tribunal suprême de la signature apostolique à Rome rend sa décision : révoqué un an plus tôt, l'abbé Francis Michel doit bien partir de Thiberville, où il officiait depuis 1986.
Voilà qui, avec la bénédiction du Vatican, met un terme à une querelle de clocher née de la suppression de la paroisse, fondue dans une communauté plus large. Presque une guerre de religion dans l'ouest de l'Eure, tant la population s'est mobilisée, parfois violemment, derrière ce prêtre resté fidèle à la liturgie traditionnelle.
L'abbé Michel rend donc les clés de l'église de Thiberville mais pas celles du presbytère - propriété communale - très aimablement mis à sa disposition par la municipalité.
Ce n'est qu'en novembre, après une médiation de l'évêque de Bayeux, que le curé frondeur accepte de quitter le village pour devenir le recteur d'une petite église voisine au Planquay. Le pouvoir de marier, baptiser ou célébrer le catéchisme ne lui est pas encore rendu mais qu'importe. L'abbé y a déjà repris ses habitudes, à commencer par une veillée de Noël comme au bon vieux temps à Thiberville. source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire