mardi 27 décembre 2011

Mme Dufoix serait pour le rétablissement d’un entretien préalable à l'avortement

Lu ici :
« Lundi 28 novembre 2011, Mme Georgina DUFOIX, mère de quatre enfants, ancien ministre, a été l’invitée du Cardinal Philippe BARBARIN, Archevêque de Lyon et Primat des Gaules en la crypte de la Basilique Notre-Dame de Fourvière où elle a accepté de venir pour une rencontre-témoignage sur le thème «Accueillir la Vie», témoignant ainsi de sa souffrance mais également de la certitude du pardon de Dieu suite à un avortement (en occurrence, ses 5ème et 6ème enfants à naître).

L’un de nos fidèles adhérents lyonnais, qui a assisté à ce témoignage bouleversant dans une crypte noire de monde, a noté les phrases suivantes : 
"Si comme cela reste trop souvent le cas, l’opération lui avait été présentée comme bénigne, comme une opération de la vésicule biliaire ou un extrait de dent de sagesse, les conséquences en ont été terribles : l’acte est loin d’être neutre, la souffrance est amplifiée par le fait qu’elle est interdite de cité, il existe très peu de gens qui acceptent d’écouter, de soigner…. 
Pourtant, il s’ensuit des périodes de dépression, de cauchemars, de pensées telles que : «mon bébé aurait eu tel âge». Croyante ou pas, la souffrance est là !"

Ainsi, si la société française ne semble pas prête à abolir l’avortement, Mme Dufoix serait ouverte à poser des actes tel que le rétablissement d’un entretien préalable (NDLR, supprimé par la loi AUBRY du 4 juillet 2001) »

Ici l'intégralité de son intervention. Merci à jeunes&pro-vie 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire