dimanche 10 février 2013

La voix de la Russie titre : Ouest-France s'est tiré une balle dans la tête !

Voici que Ouest-France qui domine l'information en Bretagne depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale en tirant à environ 766 970 exemplaires vendus aux Bretons chaque jour et qui est aussi le premier quotidien francophone du monde avec ses 2 441 000 lecteurs, a ordonné, selon les dires du syndicat CFDT, l'ordre du retrait du magazine Bretons.

Il s’agit de l’édition du mois de février retirée des kiosques à cause du titre parlant du souhait des Bretons de devenir un pays indépendant. L'affaire montre les limites de la liberté d'expression et la totale servilité des journalistes au système. Au-delà, c'est aussi une preuve que le pouvoir en place, relayé par les médias, interdit au peuple breton la reconnaissance qu'il mérite et que le rôle de Ouest-France en Bretagne serait une mission de contrôle de l’opinion, donc bien plus politique que journalistique. Quelle aurait été la réaction des élus français, des médias et des ONG si l'affaire avait eu lieu en Russie ? suivre le fil...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire