lundi 4 février 2013

Le vrai prophète n’obéit à personne d’autre qu’à Dieu

« Le vrai prophète n’obéit à personne d’autre qu’à Dieu et se met au service de la vérité, prêt à payer de sa personne ».
 
C’est ainsi que Benoît XVI, lors de l’Angélus Place Saint-Pierre, dimanche, a commenté le passage de l’Evangile où Jésus est chassé de la Synagogue de Nazareth faisant face à l’incompréhension des habitants de l’endroit « scandalisés » par ses déclarations, -un épisode, a déclaré le Pape, qui confirme le proverbe « Personne n’est prophète en son pays ».
 
« Jésus, a poursuivi Benoît XVI, n’est pas venu pour chercher l’approbation des hommes, mais comme il le dira plus tard à Pilate, pour témoigner de la vérité ». « Croire en Dieu signifie renoncer à ses propres idées toutes faites et accueillir le visage concret en qui Il s’est révélé : L’homme Jésus de Nazareth. »
« Cette voie, a conclu le Pape, conduit également à le reconnaître et à le servir dans les autres ».
Le Pape s'est aussi adressé aux pèlerins en diverses langues, notamment en français.
Ecoutons-le « Je salue cordialement les pèlerins francophones, particulièrement les Scouts Unitaires de France.
 
La fête de la Vie consacrée célébrée hier nous invite à entendre l’appel du Seigneur et à y répondre avec confiance et générosité. Rendons grâce et prions pour tous les consacrés, afin qu’ils grandissent dans la sainteté. Leur témoignage nous entraîne à faire une large place à Dieu dans notre vie par la prière, la messe dominicale, la lecture de sa Parole. Notre foi plus vivante pourra changer notre cœur ! Bon dimanche à tous ! »
 
Alors qu’on célèbre ce dimanche en Italie la Journée pour la Vie, à l’initiative de la Conférence épiscopale italienne, le Pape s’est associé aux évêques italiens qui invitaient à investir sur la vie et sur la famille, comme réponse également à la crise actuelle. Le Pape a par ailleurs souhaité un franc succès à l’initiative "Uno di noi" (l’un de nous) du Mouvement pour la vie, à savoir une pétition pour amener l’Union Européenne à protéger l’enfant dès sa conception. source

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire