lundi 25 mars 2013

La police charge les manifestants et non l'inverse (vidéo)



La plus grande des violences est certainement celle de ce père de famille qui à la fin de cette vidéo, est prêt à prendre son enfant en otage, en se plaçant devant les forces de l'ordre, avec son bambin sur les épaules pour faire pression sur les policiers. C'est d'une extrême violence. Faut-il y voir une profonde désespérance ou l'effet de foule sur un individu qui perd tout repère ?

1 commentaire:

  1. j'y vois pour ma part l'influence de certaines moeurs exotiques exactement INVERSES des notres,
    et qui d'ailleurs ne se trouvent dans AUCUNE espèce animale,
    des moeurs purement guerrière de razzieurs habitués à prendre comme butin des femelles reproductrices et n'ont donc pas grand souci des petits vivants, qui s'ils meurent, seront vite remplacés,
    notre tradition est celle des éléphants, souvent dirigés par des matriarques, qui dès l'approche d'un danger font cercle autour des petits.

    RépondreSupprimer