mercredi 10 avril 2013

Manifestation avec les Coptes et tous les démocrates égyptiens : le vendredi 12 avril 2013 à Paris

Dernières nouvelles d'Egypte
Vendredi 5 avril, un incident provoqué par des islamistes dans la ville de Khusus a dégénéré en une fusillade qui a tué quatre chrétiens et un musulman. Dimanche 7 avril, des centaines de chrétiens et de sympathisants musulmans se sont retrouvés à la cathédrale Saint Marc du Caire pour les funérailles des quatre chrétiens, en chantant pour le retrait du pouvoir de M. Morsi et ses alliés islamistes.
Ensuite, une foule d’islamistes, assistée par la police, s’était rassemblée à l’extérieur de la Cathédrale et attaqua ceux qui en sortaient avec des pierres, puis bientôt des gaz lacrymogènes – pour ce qui est de la police arrivée avec des blindés – tandis que, sous ses yeux, de jeunes musulmans lançaient des bombes incendiaires sur les personnes en deuil. La police a même tiré des charges de gaz dans la cathédrale elle-même.
La cathédrale était encore en feu lundi :


Cathédrale du Caire en feux par BlogCopte
La presse britannique a parlé un peu de ces actes haineux et d’esprit génocidaire. En France, les médias n’en ont pas dit un mot. Une semaine auparavant, un prédicateur de la chaîne salafisteal-Badr (vidéo ici) répandait une fois de plus sa haine islamique, expliquant que les chrétiens le «dégoûtent» tellement qu’il ne boirait pas dans un verre qui aurait été touché par l'un d'eux :

“Ce n'est pas une question de piété mais de dégoût. Je ressens du dégoût. Vous comprenez ? Du dégoût, je suis dégoûté, je ne peux pas supporter leur odeur… Je ne les aime pas, c’est mon choix. Et ils me dégoûtent, leur odeur, leur apparence, je me sens dégoûté. Ils me dégoûtent, et beaucoup d’autres choses aussi me dégoûtent.”
Ces appels implicites ou explicites au meurtre se multiplient dans la propagande islamiste de par le monde, non sans l’instigation de groupes mondialistes qui jouent avec les dialectiques (cela va plus loin qu’une simple manipulation psychologique axée sur l’invention d’Al-Qaida, que dénonce à juste titre cette émission de la BBC). On peut parler de « haine islamique ». Certes, celle-ci s’enracine dans le Coran (où les seuls que “Dieu aime” sont “ceux qui vont jusqu’à tuer pour sa Cause” – sour.61,4) et elle est théorisée par la doctrine des wala wa baraamitié et haine »), à savoir que le vrai musulman doit aimer et aider les autres musulmans, et haïr les non musulmans. Mais cette haine religieuse est en partie instrumentalisée aujourd’hui par la prédation mondialiste (qui est avant tout anglo-saxonne). Cette alliance, qui paraît contre-nature à l’homme de la rue, est pourtant bien réelle dans les faits et au niveau international.

- Face à l’insécurité des Copte, qui règne en Égypte depuis l’arrivée des Frères musulmans au pouvoir
- face aux agressions et attaques quotidiens des églises, des propriétés ou des domiciles des coptes
- Face aux enlèvements, viols et islamisations des jeunes filles Coptes, par la force
- Face aux comportements injustes et irresponsables des autorités politiques et policières à l’encontre des Coptes en Égypte
- Face aux assassinats continus des Coptes par des Islamistes, mais, aussi, par les forces policières
- Face à l’attaque barbare de la Cathédrale Saint Marc d’Abbasseya, tandis qu’en sortaient les Coptes qui enterraient les leurs du village de KHOSSOUS, assassinés par des islamistes
- Face à la montée du discours de haine et de violence de la part des islamistes et Salafistes contre les Coptes et contre leur Hiérarchie
Nous dénonçons l’absence voulue par les « autorités» de la sécurité des lieux de culte chrétiens, qui a conduit à l’attaque du Symbole de l’Église Copte, le siège Papal, dimanche dernier par des éléments payés et utilisés par le pouvoir en place afin d’affaiblir et déstabiliser la communauté Copte d’Égypte.
- Nous réclamons le limogeage du ministre de l’intérieur, du directeur de sécurité du Caire et de Qalyoubeya.
- Que la justice fasse la vérité sur ses évènements insupportables et inadmissibles, et condamne les coupables quelque soit sa situation.
Pour ces raisons nous manifestons notre indignation et condamnation de ses exactions dont des Coptes innocents sont, toujours, victimes leur propre pays.
RASSEMBLEMENT LE VENDREDI 12 AVRIL 2013
PLACE SAINT MICHEL 75005 paris
De 16h00 à 18h30
Métro : Saint Michel Ligne 4 / RER C Notre-Dame
à l’appel de l’AISCE Solidarité Copte – Europe

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire