samedi 20 avril 2013

Rosaire très mouvementé ce samedi 20 avril 2013



Ce matin, non loin de l'Hôpital Tenon où se pratique des avortements, le mouvement SOS Tout-Petits a été particulièrement insulté durant le Rosaire pour la vie, qui a réuni une vingtaine de personnes. 

Les forces de police sont restées particulièrement discrètes. Aucun car balisé, seuls quelques policiers protégeaient le groupe rassemblé sur une toute petite surface, à quelques mètres du métro, Station Pelleport dans le 20e arrondissement de Paris. 

Des homosexuels sont passés et repassés devant les militants en prière sans avoir le courage de les huer. Mais lorsque des femmes s'égosillaient, ils apportaient leur voix et repartaient aussitôt libérés. 

L'aumônier de SOS Tout-Petits aura subi une agression verbale en règle de la part d'un homme qui aura fait plusieurs tentatives d'approche, avant de le traiter de pédéraste refoulé et de pédophile : 
"La plupart des prêtres sont de grands pédophiles" ; "Ils veulent défoncer les petits-enfants" ; "La seule chose que vous voulez faire, c'est sucer des bites et vous le faites vous aussi certainement" ; "S'il y a quelqu'un qui fait du mal aux petits enfants se sont tous les prêtres" ; "Vous êtes des pédés refoulés". 

Je n'ai jamais entendu de telles ignominies depuis que j'accompagne SOS Tout-Petits. Je reste choquée par la haine de cet homme.

D'anti-avortement, le mouvement SOS Tout-Petits est agressé comme s'il était anti-homosexuel. L'objet de la manifestation se déplace d'une façon perverse, à cause de la loi Taubira, et des opposants qui manifestent depuis des mois maintenant. Les homosexuels et ceux qui défendent l'homosexualité profitent du nombre limité de manifestants anti-avortement pour les prendre pour cibles, alors que l'homosexualité n'est pas le propos de la manifestation mensuel de SOS Tout-Petits.

2 commentaires:

  1. Anne,
    La haine, la calomnie et la rage du démon se déchainent et il faut absolument regarder Jésus Ressuscité. Sodome et Gomorrhe qui accusent l'Église, les prêtres, les chrétiens ? J'aime la Vérité et la Justice et je les ai recherchées : le nombre de prêtres qui ont failli n'est pas d'1%, ce qui est encore trop, mais ce monde inculte oublie que des prêtres indignes ont toujours existé. Seulement, autrefois, dans un monde chrétien, la valeur de la sanction, de la pénitence et de la réparation des péchés n'était pas balayée comme elle l'a été depuis des décennies...

    RépondreSupprimer
  2. La situation est paradoxale, puisqu'elle comprend des personnes qui vont dans le même sens mais qui agissent de manières différentes.
    Je m'explique d'un coté nous avons des personnes homosexuel ou pro-homosexuel dont le but est la P.M.A et la G.P.A, en clair des pairs d'hommes ou de femmes souhaitant avoir des enfants dans la mesure où leur duo est stérile, première chose.
    De l'autre des personnes opposés à l'avortement car ils considèrent le fétus comme un être vivant, et ce dés sa conception pour des raisons principalement religieuse et ceci est la deuxième chose.
    Et voilà nous nous trouvons en présence de deux sourds et aveugles car il est peut probable que les religieux accepte qu'une paire d'homme ou de femme éduque les enfants qui auraient échappé à l'avortement d'une part, d'autre part il est peut probable que ces paires d'hommes et de femmes comprennes le point de vue des religieux puisqu'ils considèrent que chacun est libre de faire se qu'il veut de son corps, le droit à l'avortement faisant partie de ces choix, ce qui ne les empêchera pas de vouloir payer pour obtenir un enfant d'une manière ou d'une autre.
    L'enfant n'étant pas un objet commercial il est fort probable que les religieux s'opposent à cette façon de faire!

    RépondreSupprimer