jeudi 22 août 2013

UN DE NOUS : Ta voix compte pour sauver l'embryon



Les chiffres du 20 août : 80.627 signatures.
Objectif de l’été : passer à 100.000 signatures en France. Pour signer, c'est ici !

15 commentaires:

  1. Bonsoir,
    Je ne comprends pas très bien qui organise cette pétition. Je tombe sur une page qui me dit
    « En cliquant sur le bouton ‘Je signe en ligne’, vous allez être redirigé vers le site protégé de l’Union Européenne. »
    Est-ce bien l’Union Européenne qui organise cette action pour la protection de l’embryon, alors qu’il lui suffit de légiférer en ce sens ?

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir anonyme,

    cette pétition est organisée par Alliance Vita, La Fondation Jérôme Lejeune, les AFC et le CPDH dont vous pouvez voir les logos en fin de page.

    La procédure de signature a été élaborée par l’Union Européenne qui n'est pas à l'origine de cette campagne. Elle valide cette campagne, grâce au moyen qu'elle met elle-même en place. Ce moyen est un site qui permet aux européens de proposer des initiatives citoyennes.
    Une initiative citoyenne européenne est une invitation faite à la Commission européenne de présenter une proposition législative dans un domaine dans lequel l'UE est habilitée à légiférer.

    Tous les citoyens des autres pays européens sont donc sollicités pour signer cette pétition.

    Voici le déroulement :
    http://www.undenous.fr/wp-content/uploads/2013/07/UDN-infographie-au-5-juillet.pdf

    Je vous invite à parcourir le site qui est très bien renseigné.

    Bonne soirée,

    anne.kerjean

    RépondreSupprimer
  3. Merci.
    C'est plus clair pour moi (enfin un peu).
    Je signe.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Excusez-moi d'y revenir, mais il y a quelque chose qui me gêne.
    Je trouve tout de même paradoxal que ce soient les populations de l'Europe qui doivent se réunir pour demander la protection de la vie naissante, alors que nos dirigeants devraient le faire d'eux-mêmes sans qu'on ait besoin de le leur demander. C'est leur devoir.
    L'existence même de cette initiative citoyenne traduit donc à mon sens la faillite morale complète de nos élites.
    Mais alors pourquoi les populations ne désignent-elles pas de nouvelles élites ?

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir,

    parfois je me demande si nous ne faisons pas ce que l'Europe attend des populations européennes. Je voudrais donner plus de pouvoir à l'Europe que je ne ferais pas autre chose. Je désespérerais les peuples en votant des lois contre nature et injustes dans leurs propres pays. De cette manière, le Conseil de l'Europe serait appelé comme seul recours possible avec les moyens qu'il met lui-même en place, pour faire entendre leurs voix citoyennes. De fait, il ferait figure de sauveur face aux populations européennes méprisées par leurs propres dirigeants.

    Les populations sont responsables des choix qu'elles ont faits en élisant leurs dirigeants. La faillite morale est celle de nos populations avant tout. Ne croyez-vous pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Votre hypothèse est très vraisemblable.
      Je vois le même scénario en marche dans le domaine de la justice, avec le nouvel étage de recours qu'est la Cour Européenne des Droits de l'Homme, à laquelle peuvent s'adresser les citoyens des Etats-membres mécontents des jugements de leur justice nationale.
      Les pouvoirs nationaux sont injustes et arbitraires ? eh bien supprimons-les au profit du pouvoir supranational, nouveau protecteur des intérêts des peuples.

      Et nous suivons ces faux bergers les yeux fermés.

      Bien d’accord avec vous, nous sommes responsables de ce naufrage moral complet.

      Supprimer
  6. vive la démocratie directe ...
    http://www.bfmtv.com/video/bfmtv/international/suisse-visite-guidee-premier-drive-in-sexe-25-08-142602/

    RépondreSupprimer
  7. Il y a des encore gens qui croient vraiment que l'Union Européenne est notre amie, et qu’elle met gentiment ses moyens à la disposition de la Fondation Lejeune et de l'Alliance Vita pour les aider à défendre la vie ?...
    Alors que tout est fait, au niveau européen, pour promouvoir la culture de mort, stopper la natalité des Blancs et favoriser l'immigration de masse ? Lire à ce sujet « L'avenir du travail » de Jacques Attali, où il prône l'entrée de 93 millions d'immigrés en France pour la période 2020-2040.

    Non, s’il y avait une quelconque volonté au niveau de l’Europe de favoriser la vie, nos parlements nationaux seraient en ce moment même en train de voter des lois natalistes et de mettre en place des programmes pro-vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part je ne peux pas faire autrement que d'agir avec ceux qui sont le fer de lance de nos valeurs chrétiennes. Ne rien faire est pour moi pire que tout. Faire entendre sa voix, c'est déjà quelque chose même si je suis sceptique tout comme vous sur le résultat. Nous sommes piégés quelque part. Et encore une fois les français qui ont voté pour ces lois en sont directement responsables. Que proposez-vous ?

      Supprimer
    2. Agir avec ceux qui défendent nos valeurs chrétiennes, mais certainement ! je ne critique pas cela !
      Je dis seulement que j'ai des doutes sur les motivations réelles de l'Union Européenne.
      Qu'est-ce que je propose ? D’abord voter – et faire voter – pour un parti qui ait le courage de dénoncer les traités européens qui nous lient les mains, afin que la France recouvre sa souveraineté. C’est un préalable. Après, il faudra que nos associations se fassent entendre de ce gouvernement pour qu’il prenne résolument une orientation pro-vie. Je pense que c’est possible. Il ne s’agit pas de d’inventer des solutions chimériques ou abracadabrantes. Il suffit de faire simplement le contraire de ce qui est fait en ce moment.
      Il faut regarder de près ce que fait Victor Orban en Hongrie.

      Supprimer
    3. Cela semble si simple lorsque l'on vous lit, mais la masse de gens qui sont indifférents ou de gauche, il faudra d'abord les "convertir" à une société pro-vie. Quarante ans d'endoctrinement à la culture de mort... avec une TV qui fait un admirable travail de sape, aujourd'hui plus que jamais, le combat est inégal, mais malgré tout, il faut continuer.

      Supprimer
    4. Bonsoir,
      Je n'ai rien d'autre à vous proposer malheureusement.
      Puis-je vous demander pour qui vous avez voté en 2012 ?

      Supprimer
    5. J'essaie de deviner.
      L'ennui c'est les candidat(e)s qui affichent leurs valeurs chrétiennes se gardent bien de se désolidariser de l'Union Européenne et de ses valeurs antichrétiennes.
      La solution politique que je soutiens pour ma part n'affiche certes pas ses valeurs chrétiennes, mais permettra à la France de recouvrer sa souveraineté et, à partir de là, tout est possible.
      Vous comprenez mon point de vue ?

      Supprimer