mardi 10 septembre 2013

Le Pape veut ouvrir les couvents vides en faveur des réfugiés

Le Saint-Père a visité le centre Astalli de Rome ce mardi après-midi. Il avait été invité par le père Giovanni La Manna. Il s’agit d’une visite strictement « privée ». Administré par le service des jésuites pour les réfugiés (JRS), ce centre, fondé en 1981, est devenu une référence à Rome et en Italie. 450 personnes sont prises en charge chaque jour. Après son déplacement sur l’île de Lampedusa le 8 juillet dernier, la visite du pape François au centre Astalli s’inscrit dans une démarche de dénonciation de la «mondialisation de l’indifférence» sur la question des réfugiés. Le Pape y a prononcé un discours fort dans lequel il est revenu sur le drame de l'immigration et sur la manière dont les pays d'accueil doivent réagir.
(...)
Non aux couvents vides
Le Pape s’est alors adressé directement aux instituts religieux les appelant à « lire sérieusement et avec responsabilité les signes du temps ». « Le Seigneur appelle à vivre avec plus de courage et de générosité l’accueil dans des communautés, les maisons, les couvents vides. Les couvents vides que l’Eglise ne doit pas « transformer en hôtels pour gagner de l'argent mais utiliser en faveur des réfugiés ». « Les couvents vides ne sont pas les nôtres, ils sont pour la chair du Christ que sont les réfugiés. Le Seigneur appelle à vivre avec générosité et courage l’accueil dans les couvents vides ». « Nous faisons beaucoup, mais peut-être sommes-nous appelés à faire plus. Surmontez la tentation de la mondanité spirituelle pour être proches des personnes simples et surtout des derniers. Chaque jour, ici et dans d'autres centres, beaucoup de gens, surtout les jeunes, font la queue pour un repas chaud. Ces personnes nous rappellent les souffrances et les tragédies de l'humanité. Mais cette file d’attente nous dit aussi de faire quelque chose. Maintenant, tout est possible. Il suffit de frapper à la porte, et essayer de dire " je suis là, comment puis-je aider ?" »

5 commentaires:

  1. Non, rien. [Autocensure.]

    RépondreSupprimer
  2. Cher Louis, je vous attendais ;) Vous bottez en touche ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Anne,
      Des réfugiés (musulmans à 90 %) dans des couvents, c'est forcément l'ouverture de salles de prière, donc de mosquées.
      Et ça, le pape le sait parfaitement.

      Supprimer
  3. il est tout à fait contraire à la laicité de confier des refugiés au clergé intégriste - il faut refuser cette tentative de prosélytisme abusif d'un Pape tentant de se faire passer pour Chavez, mais on ne s'y laissera pas prendre ! : on devrait raser les couvents inutiles et construire des tours, pour loger plus de réfugiés avec un minimum de confort moderne : wifi, hifi - de plus quand on ne fait rien on fait plus de lardons, voilà qui accroitrait le PIB tout en accueillant l'autre avec les droits qui lui sont dus, puisqu'il nous fait l'honneur de choisir la France - on pourra meme leur offrir des legumes maraichers de chez eux et des voitures aux agro-carburants venus de chez eux, apres avoir rasé leurs forets et épuisé leurs nappes phreatiques - le con- tribuable payera tout cela et apres nous le déluge, et le désert.

    RépondreSupprimer