dimanche 29 septembre 2013

Veillée de prière pour la Vie et la Famille au Sacré-Cœur de Montmartre, le 19 octobre 2013

En remplacement de la traditionnelle Marche pour la Vie, une veillée de prière pour la Vie et la Famille aura lieu au Sacré-Cœur de Montmartre, le samedi 19 octobre 2013 de 19 h à 21 h 30.

Pour se lever, un peuple couché doit d'abord se mettre à genoux.

L'année 2013 aura été marquée par une résistance, aussi ample qu'inattendue, au « changement de civilisation » en cours, accéléré par le vote et la promulgation de la loi Taubira dénaturant le mariage. Un pouvoir totalitaire a utilisé tous les artifices d'un formalisme juridique poussé à ses ultimes extrémités pour imposer à une population, d'abord sceptique puis de plus en plus rétive, des réformes sociétales qui réduisent l'enfant à un objet de désirs et l'homme à un simple outil de production et de consommation. La révolution actuelle ne s'arrêtera pas là. Nous sont ainsi annoncés : l'enseignement du gender à la maternelle, l'ouverture de la P.M.A. aux paires homosexuelles, l'extension de l'euthanasie et du suicide assisté (la composition du Comité Consultatif National d'Éthique ayant été modifiée afin d'y donner la majorité aux adeptes de la culture de mort), etc.

Depuis un an, les initiatives se sont multipliées afin d'essayer d'enrayer cette marche vers l'abîme. Manifestations publiques sous l'égide de La Manif Pour Tous d'une ampleur jamais atteinte, « accueil » local de ministres, veilleurs et sentinelles, mères veilleuses et Antigones, Homen et Printemps français, universités d'été et marches… ont manifesté la créativité, la mobilisation et la diversité des opposants à la dénaturation du mariage. Certaines questions reviennent cependant en boucle parmi les protestataires choqués et blessés par les arrestations arbitraires et les brutalités policières : comment en sommes-nous arrivés là ? Comment est-ce possible dans « une démocratie comme la nôtre » ? Ce salutaire électrochoc doit permettre de passer de la révolte contre les conséquences à l'analyse des causes. Le peuple de France a pris conscience qu'on lui mentait, que les médias, et en particulier la télévision, lui mentaient. Cette salutaire prise de conscience est un terreau favorable pour amener l'opinion à découvrir l'origine des maux dont elle déplore les effets. Nos deux ouvrages récemment parus, La Démocratie peut-elle devenir totalitaire ? et L'Ordre immoral, nous semblent des outils trop peu connus mais irremplaçables pour œuvrer à cette conversion des intelligences.

Cependant, si cette démarche intellectuelle est nécessaire et indispensable, elle ne sera pas suffisante. Dans Evangelium Vitae, le pape Jean-Paul II nous rappelait que « la prière et le jeûne sont les armes principales et les plus efficaces contre les forces du mal ». Animée de cette conviction, Renaissance Catholique organise depuis plus de 20 ans, au mois d'octobre, avec d'autres associations, une Marche de prières pour la Vie et la Famille, qui aboutit à la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre : démarche publique de prière et de réparation pour des crimes publics et soutenus par la loi. Cette année, en raison de l'actualité, nous souhaitons donner une nouvelle forme à cette action. Cela d'autant plus que ce samedi 19 octobre, date qui avait été retenue depuis près d'un an à la basilique du Sacré-Cœur, est devenue le début des vacances scolaires avec pour conséquence l'éloignement de nombreus es familles de Paris. Nous renonçons donc, pour cette année, à la partie « Marche aux flambeaux » dans les rues de Paris, mais nous invitons tous ceux qui ont compris la nécessité de « veilleurs à genoux » à nous rejoindre pour une veillée de prière – adoration méditée, chants et salut du Saint-Sacrement – à la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, le samedi 19 octobre de 19 h à 21 h 30. 

Depuis son érection, cette basilique est spécialement dédiée, selon le vœu national de 1871, à l'accueil des prières pour faire « cesser les malheurs de la France » : osons affirmer qu'il n'est pas d'intention de prières plus urgente ni de lieu mieux adapté. 

Nous vous donnons ensuite rendez-vous le dimanche 19 janvier 2014 à Paris pour la Marche nationale pour le respect de la Vie du Collectif « En Marche pour la Vie ! » dont nous faisons partie.

4 commentaires:

  1. "Pour se lever, un peuple couché doit d'abord se mettre à genoux."

    genre " 40 ans dans le désert après l'esclavage" ... ( 40 ans ?!)

    RépondreSupprimer
  2. Vous cassez pas la tête, Elisseievna, l'Archange Saint Michel, dont c'est aujourd'hui la fête, va bientôt nettoyer la France de tous les parasites qui lui sucent le sang depuis trop longtemps.

    RépondreSupprimer
  3. Non Anonyme, voyez vous si l'on considère que "satan" est le néant qui n'existe que dans l'absence du bien (de "dieu"), on comprend qu'il est impossible de chasser le mal autrement qu'en construisant le bien, très concretement une meilleure économie puisque vous parlez de parasites : il n'y pas de parasites à "nettoyer" il n'y a que des gens mal employés, des gens déplacés, exilés, il n'y a que des paresseux qui n'ont pas de plan constructif à leur proposer ..., un archange de s'en prend pas aux hommes ou femmes mais aux dragons, aux "démons" et cupidités ou paresse de chacun, il n'y a pas de complots ou peu, il n'y a que du manque de projets laissant la voie libre aux plus futés, il n'y aurait rien de pire devant cela que de rêver d'une nième épuration revancharde...

    RépondreSupprimer
  4. Elisseivna,
    L'esprit de revanche n'est pas chrétien.
    L'Archange Saint Michel a guidé Jeanne d'Arc pour permettre à la France de se redresser face à son envahisseur. C'est un projet national qui a ses racines dans le surnaturel.

    Quant aux parasites, à mon avis, ils existent bel et bien.

    Pour moi, Satan n'est pas le néant, mais le mal. Il n'est pas l'absence de Dieu, il tient au contraire son pouvoir de Dieu. Mais c'est une autre question.

    RépondreSupprimer