samedi 19 octobre 2013

Renaissance Catholique n° 128 (août-octobre 2013) vient de paraître


Nous avons connu cet été de fortes émotions. Nous sortions des grandes mobilisations du printemps. Sont arrivées d'abord les persécutions judiciaires contre les résistants à la dénaturation du mariage et contre l'infatigable défenseur de la Vie qu'est le Docteur Dor, très scandaleusement condamné. Or nous estimons avoir légitimement le droit de contester ces lois - voir les analyses de Michel De Jaeghere et de Jean-Pierre Maugendre sur cette objection de conscience - et nous continuerons de dire pourquoi. 

Puis nous avons pris le temps, au cours de notre 22e université d'été, de réfléchir à l'état de notre société et aux manières d'y maintenir, voire d'y restaurer, les principes et lois – les vraies lois ! – qui en ont fait la grandeur. Après la Chrétienté, comment s'organisent en effet la vie quotidienne des chrétiens fidèles à leur foi ? Les enregistrements de cette université sont à votre disposition et il vaut mieux les écouter sans tarder ! Enfin, les décès de certains de nos maîtres dans ce combat sont venus attrister l’été 2013 (Jean Madiran, abbé Bruno Schaeffer).

Sommaire

La nouvelle Église de Vincent Peillon
Editorial de Jean-Pierre Maugendre

Le rappel à Dieu d'un gentilhomme français, Jean Madiran
Jean-Pierre Maugendre, Jacques Boislevant, Alain Rostand

Cinquante ans de sacerdoce ! 
Billet spirituel du R. P. Bernard Lecareux

Quand nos officiers étaient fichés !
Jean Vallier
« L'information a circulé, avant l'été, que notre gouvernement socialiste était tenté de faire enquêter sur les militaires et gendarmes dont des parents et enfants ont été contrôlés lors des manifestations contre la dénaturation du mariage. Il nous a semblé intéressant de rappeler le précédent historique de ce genre, qui a lamentablement affaiblit notre pays il y a un peu plus de cent ans. « T :. C :. F :. Vadecard, je vous adresse une longue série de noms d'officiers d'infanterie qui tous figurent au tableau d'avancement et sur lesquels il importe au plus haut point que nous soyons fixés le plus tôt possible. Le Général vous demande instamment de hâter autant que vous le pouvez l'arrivée des renseignements. » 

Cette lettre du capitaine Mollin, officier d'ordonnance du ministre de la Guerre, date du 31 octobre 1901. Sur papier à en-tête du ministère, elle est adressée au secrétariat du Grand Orient de France et résume à elle seule « l'affaire des fiches ». Lire la suite

Culture de vie - Culture de mort. La loi : sa nature, sa source, sa force
Michel De Jaeghere

Le coin des lectures
Yves Amossé, Jean-Pierre Maugendre, Alain Rostand
« L'État socialiste accentuant chaque jour non pas sa dérive mais sa pente naturelle au totalitarisme, la question de l'objection de conscience et de la désobéissance civile se pose avec une acuité sans cesse renouvelée. Il est donc heureux que se multiplient les ouvrages destinés à permettre aux laïcs de relever les défis posés à leurs consciences par de nouvelles réalités politiques ou scientifiques. Jean-Paul II a abondamment abordé ces sujets dans son encyclique Veritatis Splendor du 6 août 1993. Mgr Jacques Suaudeau, à qui nous devons le récent ouvrage L'objection de conscience ou le devoir de désobéir, est un homme important car, docteur en médecine, il est directeur scientifique de l'Académie Pontificale pour la Vie. » Lire la suite et  une autre recension ici.

Nouveauté : Actes de l’Université d’été de 2011, L'Ordre immoral, 22 € + port (pour commander le livre : ICI

Site de Renaissance Catholique : http://www.renaissancecatholique.org/
(Merci DR)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire