mardi 1 octobre 2013

Témoignage du dernier témoin de l'apparition de Marie à Beauraing


http://beauraing.catho.be/

7 commentaires:

  1. cette vidéo me parait tres significative des relations entre judaisme et chrisitianisme :
    dans cette vidéo la femme qui a vu la Vierge raconte qu'elle et ses copines qui l'ont vue, n'étaient pas pieuses du tout, alors que sa grande soeur, qui elle était une petite fille pieuse, ne l'a pas vue.
    les juifs vraiment pieux, c'est à dire qui "etudient" la loi et son sens et la traduisent aussi en oeuvres, pensaient et pensent comme Jesus pour l'essentiel,
    ce que Jesus critiquait et qui existe toujours aussi (Setbon en témoigne), c'est la tendance au judaisme "recette de cuisine" et "en dehors" des Nations, c'est cette dernière tendance qui l'a condamnée, mais les autres ne rejettent pas ce qu'il a dit, sur le "fond", puisqu'ils le partagent, puisqu'ils le disaient aussi à son époque largement,
    or cette tendance "recette de cuisine" n'est pas je pense l'enseignement juif des juifs pieux, ceux pour qui l'etude n'est pas et jamais finie - le talmud n'est pas fini d'écrire - , ceux qui doivent être "pretre" pour etre une bénédiction pour toutes les nations, au moins essayer ... eux sont comme la petite fille pieuse deja

    RépondreSupprimer
  2. Elisseievna,
    Merci pour votre tentative de rapprochement entre les juifs et les chrétiens via le concept de "juif pieux".
    Sauf que Jésus est le Fils de Dieu et qu'il a été crucifié à la demande des "juifs pieux" précisément qui ne supportaient pas (et ne supportent toujours pas) l'idée que Dieu puisse avoir un fils.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de certains- seulement, Jean-Louis,
      de certains selon les evangiles et la raison est loin d'etre claire,

      tous les humains sont "fils de dieu" dans le judaisme
      quand ils seraient tentés de s'abaisser, on leur rappelle " et n'oublie pas que tu es fils de roi"
      "dieu" peut "tout " faire

      les juifs reagissent vivement quand ils entendent que l'on veut les faire sortir de l'alliance comme un religieux que l'on voudrait faire renoncer a ses voeux, et encore plus quand il y a eu des tentatives pour convertir les enfants,
      selon les evangiles, Jesus exige l'exclusivité et la foi en lui mais il n'en veut pas a ceux qui ne savent pas .. et on peut l'imaginer : ni à ceux qui le "suivent" deja sous son autre forme sans le voir sous celle qu'il prend en apparaissant à son époque : voilà pourquoi je fais une comparaison avec l'invisibilité pour la soeur deja pieuse
      ...
      ce témoignage rappelle l'ile Bouchard
      http://nephtar-nephtali.blogspot.fr/2010/05/le-temoignage-de-jacqueline-de-lile.html

      Supprimer
  3. Quel rapport les apparitions de Beauraing et de l'Ile Bouchard ont-elles avec le judaïsme ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. avec Bouchard rien, Bouchard a à voir avec Beauraing,
      ici je parle de Beaurang, je l'explique au début de mon message ... le passage dont je parle se trouve à la minute 35 et suivantes
      une idee du judaisme ( pas uniquement de lui) est que dieu s'adresse aux humains selon leur personnalité particuliere, donc peut etre sous une forme ou une autre selon leur personnalité et leur histoire

      Supprimer
  4. Matthieu 12.30. Qui n’est pas avec moi est contre moi, et qui ne rassemble pas avec moi disperse." ne doit pas je pense être lu sans l'évangile de Marc, chapitre 9-38-40 : "Qui n’est pas contre nous est pour nous."
    Mathieu fait un constat : quand on ne construit pas, on disperse ses forces, ce qui finalement aboutit à être objectivement contre ceux qui construisent. Marc fait un constat complémentaire : ceux qui ne sont pas contre nous ... (ne sont pas des ennemis, ils) sont (potentiellement) avec nous.
    Utiliser la phrase de Matthieu, tronçonnée, pour lui faire dire que tous ceux qui ne sont pas alliés actifs, dévoués à la cause de l'un, sont ses ennemis, est une interprétation fausse.

    RépondreSupprimer