vendredi 22 novembre 2013

"Scandale foeticide VS scandales foeticides" : La Fondation Jérôme Lejeune rebondit sur une campagne de Canal+



2 commentaires:

  1. tant que vous y êtes, pourquoi ne pas dire "on ne nait pas handicapé on le devient", puisqu'en fait tout est dans le regard des autres et la solidarité ou pas de la société .. l'infirmité est un "genre d'être au monde" comme un autre, parfois revendiquée par les sourds, tout comme la notion de féminité imposant la "condition féminine" ainsi infériosée, "dé-valecée", est dans le regard des autres ... j'arrête la demi- plaisanterie : total récup (!!!) mais la réalité est très ressemblante, surtout dans l'âge de la "détection" des foetus "avortés" (j'ai du mal à penser qu'il s'agit d'avortement à cet âge)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. peut etre suis je obsédée, en plein débat sur la prostitution, je ne comprends pas qu'il n'y ait pas plus de scandale : avec tout l'argent que des hommes (et des femmes!) mettent dans l'industrie du sexe, il y aurait de quoi aider sans probleme toutes les familles d'enfants handicapés - au lieu de violenter des femmes, il y aurait largement de quoi les employer à aider ces enfants, -
      je suis pour que les femmes décident de tout ce qui se passe dans leur corps, mais pour foetus "handicapés", la raison du "choix" à plus de 90% de ces avortements à 4, 5, 6 mois (!) est uniquement le choix de la société de ne pas aider ces enfants
      - il y a des dominants, forts et riches qui "s'amusent", et des dominés, faibles, violés, éliminés, eugénisés - voilà le choix que notre société fait ... 10 000 signatures déjà réunies par Brigitte Lahaye contre le projet de loi ... abolitionniste.., la douzieme plus grande fortune de France a été construite sur cette industrie du minitel rose : cela ne se passe pas en Inde, cela se passe ici.

      Supprimer