jeudi 23 janvier 2014

IVG, droit acquis ou menacé ? La parole VRAIE de Jean-Marie Le Méné


Contexte présenté par la chaîne de télévision LCP pour introduire le débat sur l'avortement qui a eu lieu le 22 janvier 2014 dans le cadre de l'émission "Ca vous regarde" :

Alors que le gouvernement de Mariano Rajoy adoptait le 20 décembre un projet de loi restreignant le droit à l’avortement uniquement en cas de viol ou de grossesse dangereuse pour la santé de la mère, les anti-IVG battaient le pavé parisien dimanche dernier, pour applaudir « l’exemple espagnol ». 
L’occasion aussi pour ces manifestants, de s’insurger contre le projet de loi pour l’égalité hommes-femmes, dont certaines dispositions concernent justement l’interruption volontaire de grossesse. Suivant une recommandation du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, les députés ont voté en commission un amendement PS prévoyant qu’une femme puisse demander une IVG si elle "ne veut pas poursuivre une grossesse" et non plus parce que "son état (la) place dans une situation de détresse", comme écrit dans la loi Veil. Une mesure symbolique, qui a pourtant suscité l’indignation de plusieurs députés de l’opposition. 
Alors qu’en Espagne, les femmes en attente d’IVG sont inquiètes, les Françaises doivent-elles redouter une nouvelle offensive des anti-avortement, revigorés par le retour en arrière espagnol et la « Manif pour tous » ? Autour d’Arnaud Ardoin, les invités du débat de ça vous regarde en parlent ce soir.

Intervenants :
Philippe Gosselin, Député UMP de la Manche
Jean-Marie Le Méné, président de la Fondation Jérôme Lejeune
Olga Trostiansky, adjointe au maire de Paris chargée de la solidarité, de la famille et de la lutte contre l'exclusion
Fiammetta Venner, directrice de publication de la revue Prochoix

1 commentaire:

  1. à la minute 43, beau résumé de la pensée et des methodes de fiam et prochoix :
    - vous êtes contre l'IVG, c'est seulement pour banaliser les 6 millions de morts juifs..

    et que je te terrorise, et que je me valorise en tant que "specialiste de l'extreme droite" capable de décoder les vrais motifs des "réacs",
    et que je ne me fatique pas à rentrer pas dans le débat sur l'avortement, virée la réflexion, puisqu'on a dénoncé la vraie cause de l'opposition : s'en prendre à la shoah ..

    je tiens à préciser que fiam n'est pas juive et que moi qui le suis écoeurée quand on les récupère ainsi

    RépondreSupprimer