samedi 1 février 2014

Des Journalistes LGBT (AJL) appellent à ne pas faire de la communication mais de "l'information"


« Manif pour tous » : Journalistes, faisons notre boulot !

Alors que la « Manif pour tous » s’apprête à nouveau à défiler à Paris, dimanche 2 février, l’Association des Journalistes Lesbiennes, Gay, Bi, Trans (AJL) appelle ses consœurs et ses confrères à la plus grande rigueur professionnelle.

L’année dernière, lors du débat sur l’ouverture du mariage aux couples homosexuels, les médias ont tendu leurs micros à Frigide Barjot, alors représentante de « La Manif pour tous », ainsi qu’aux porte-paroles de mouvements, comme Civitas, prônant clairement que tous les êtres humains ne se valent pas. La ligne éditoriale alors en vigueur était : tout le monde a le droit à la parole, laissons ces manifestant·e·s s’exprimer. Surtout lorsque ces mouvements fournissent du fuel à l’information en continu et dopent les audiences…

Aujourd’hui, la « Manif pour tous » s’est fixé comme nouvel objectif la défense de rôles séculairement établis entre les sexes, notamment contre le droit des femmes à disposer librement de leur corps, et leurs attaques contre la non-existante «théorie» du genre visent directement les personnes trans. suivre le fil...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire