mardi 11 février 2014

Pétition à l’attention de Mme Sandberg, président du comité, droits de l'enfant des Nations Unies


Pour : Mme Sandberg, président du comité, droits de l'enfant des Nations Unies

Cc : Son Excellence, Mgr Francis A. Chullikatt , Observateur permanent du Saint- Siège auprès de l'Organisation des Nations Unies


Mme Sandberg,

Le 5 Février 2014, le Comité des Nations Unies des droits de l'enfant (UNCRC) a abusé de son autorité pour attaquer violemment le Saint-Siège.

Ce comité, l’UNCRC, dont vous êtes responsable, a présenté des informations trompeuses sur la façon dont l'Eglise catholique a traité les cas d'abus sexuels . Vous devriez prendre note de la déclaration faite par le pape Benoît XVI se référant à la justice et qualifiant ces actes de" profondément honteux " Vous devriez également noter que l'Eglise catholique a renvoyé 400 prêtres directement liées à des allégations d'abus sexuels.

Il est clair que votre rapport est une triste tentative d'utiliser les incidents terribles et inexcusables d'abus sexuels pour influencer et à attaquer la position pro-vie de l'Eglise catholique. Pour preuves, les recommandations qui suivent faites à l'Eglise catholique qui sont totalement inacceptables : (extraits du rapport)

• identifier les «circonstances dans lesquelles l'accès à l’avortement peut être autorisé » (article 55)

« surmonter toutes les barrières et les tabous entourant la sexualité des adolescents qui entravent leur accès à l'information sexuelle et reproductive, y compris la planification familiale et la contraception » (article 57a)

« assurer que l'éducation à la santé sexuelle et reproductive et à la prévention du VIH / sida fait partie du programme obligatoire des écoles catholiques » (article 57c)

Vous devez immédiatement cesser d’attaquer l'Eglise catholique pour sa position biblique concernant les enfants à naître, les contraceptifs et l'homosexualité.

Je m'attends à ce que vous présentiez immédiatement des excuses !

Cordialement,
Salutations,

Madame Anne Kerjean

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire