samedi 21 juin 2014

Après l'an mille, Paris voit fleurir ses Clochers, ses couvents et sa Chartreuse...

Visualisez l'évolution de Paris sur deux millénaires, au travers de son aspect spatial et de son histoire, depuis l'antiquité jusqu'en 1850 sur le site de Paris Atlas.

ICI la carte de Paris, ville gallo-romaine au IIIe siècle


Sur N&N, J'ai choisi de vous faire découvrir une page sur l'Eglise au Moyen-Âge en lien ICI: "L'église au Moyen Age : prier, enseigner, secourir"

Extraits :
A la fin du IXe s. devant les raids des Normands la population se replie dans l’île où se créent de petites églises notamment pour les abbayes suburbaines, église-refuges pour les moines : Saint-Germain-le-Vieux, Ste Geneviève-des-Ardents, St Landry pour St Germain-l’Auxerrois.

Après l’an mil la croissance urbaine qui s’accélère après 1150 et reste forte jusqu’au début du XIVe, multiplie les églises paroissiales et les couvents. Le XIIIe voit ainsi s’installer les ordres mendiants sur la rive gauche au cœur de la ville, au plus près des fidèles.

Symbole d’une vie consacrée à Dieu et protégés par les rois, les communautés monastiques occupent une superficie considérable dans la ville de Paris à la fin du Moyen-Âge, dont une Chartreuse.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire