samedi 28 juin 2014

Les ABCD de l'égalité vivent leurs dernières heures ?

On ne sait pas encore précisément par quoi ils seront remplacés. On sait, en revanche, qu'ils ne devraient pas être généralisés à la rentrée 2014. Les « ABCD de l'égalité », outil phare de lutte contre les inégalités entre filles et garçons issus de la Convention interministérielle pour l'égalité – signée pour la période 2013-2018 par six ministres, dont Vincent Peillon à l'éducation et Najat Vallaud-Belkacem aux droits des femmes –, vivent sans doute leurs dernières heures.
« On ne renoncera pas à l'ambition, mais on s'apprête à en renouveler les modalités, en misant sur la formation des enseignants, en respectant leur liberté pédagogique », se défend-on Rue de Grenelle, en promettant un « plan d'action » pour lundi 30 juin.

Sacrifier les « ABCD », expérimentés depuis l'automne dans 275 écoles – sur 48 000 –, pour que les enseignants, pris pour cible par les lobbys traditionalistes, puissent endosser plus sereinement leur mission ? C'est le message que s'échine à faire passer le ministre de l'éducation, Benoît Hamon, sans réussir à gommer l'impression, quatre mois après l'abandon de la loi famille, que le gouvernement cède du terrain aux « anti-genre ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire