jeudi 17 juillet 2014

Astana : Ville futuriste du Gouvernement Mondial au Kazakhstan


Non seulement son nom est l'anagramme de "Satana", mais en plus, elle déborde de symboles occultes.
Astana est la première capitale construite en ce 21ème siècle. Elle représente la vision de Nursultan Nazarbayev, le président du Kazakhstan.


Soutenue par des milliards de pétrodollars, la ville se construit dans une zone désertique du fin fond des steppes asiatiques. Le résultat est époustouflant : une capitale occulte futuriste, embrassant le Nouvel Ordre Mondial tout en célébrant la plus ancienne religion de mémoire d'homme : l'adoration du Soleil. La ville est encore un immense site en construction, mais les bâtiments qui sont achevés résument déjà la vision occulte de Nazarbayev.


Cette pyramide géante, conçue par le très prolifique architecte britannique Lord Norman Foster, est dédiée à la paix du monde et à l'unification de toutes les religions. Selon Norman Foster le monument n'a aucun symbole religieux identifiable pour permettre une harmonieuse unification des confessions. La pyramide est en réalité un temple pour la seule vraie religion universelle, laquelle a pour Dieu le Soleil. L'intérieur  de la pyramide représente les chemins de l'humanité qui tendent vers l'illumination.


Comme l'a mentionné Manly P. Hall dans ''enseignements secrets à travers les âges'', la pyramide est le symbole ultime qui représente les mystères des anciennes civilisations. Sublime est leur simplicité, divine leurs proportions, elles incarnent à la fois la connaissance divine que possèdent les illuminés et la stupéfaction des masses. 
L'élite d'aujourd'hui, initiée à l'occulte, est l'héritière de cette ancienne sagesse et utilise la pyramide comme symbole de pouvoir dans le monde moderne. 

L'Opéra

L'intérieur de la pyramide est sombre et caverneux. Au niveau du sol, on entre dans la salle de l'Opéra où les masses crédules se divertissent. En dépit de l'obscurité, une immense image du Soleil occupe presque tout le plafond.

La table solaire 

Tout en haut de l'Opéra se trouve l'espace central de la pyramide. Elle sert de pièce de réunion pour les leaders du monde qui participent à des conférences. 

Cet espace est beaucoup plus lumineux que l'Opéra, il représente le progrès vers l'illumination. L'image du soleil au milieu de la table est exactement au sommet du soleil de l'Opéra. Alors tandis que le peuple en général se divertit dans l'obscurité du monde matériel, les illuminés, siégeant juste au dessus d'eux au sommet, contemplent la manière d'atteindre la divinité.

Le sommet est littéralement paradisiaque. Il est rond, totalement vitré et baignant dans une glorieuse lumière solaire. Des dessins de blanches colombes sont incorporées dans les fenêtres, symboles de paix, qui se manifestera dans l'unification des gouvernements mondiaux et des religions dans le NOM. Le sommet est la représentation ultime de l'achèvement de l'illumination, sur l'individu et au niveau mondial.

Le plafond du sommet

Dans le globe nous trouvons l'énigmatique ''chose'' :
un triangle doré avec l'empreinte de main du président Nazarbayev. 

Le globe signé par des représentants 
de 17 confessions religieuses.

La déité solaire brille au-dessus de l'illuminé. Les divisions de la pyramide (l'Opéra sombre en bas, la salle de conférence et le sommet divin) incarnent la vision pythagoricienne du monde. 

Source

PS : La ville d'Astana accueillera l'Expo 2017 (le Kazakhstan est membre du BIE depuis plus de 14 ans).
Voir ici : http://www.bie-paris.org/site/fr/energie-du-futur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire