dimanche 20 juillet 2014

L'UE par le Général de Gaulle



"... il est vrai que dans cette Europe "intégrée" comme on dit, ben y aurait pas de politique du tout, ça simplifierait beaucoup les choses, et puis, en effet, dès lors qu'il n'y aurait pas de France, pas d'Europe, qu'il y aurait une politique, faute qu'on puisse en imposez une à chacun des six états, on s'abstiendrait d'en faire, mais alors, peut-être, tout ce monde, se mettrait à la suite, de quelqu'un du dehors, et qui lui en aurait une, il y aurait peut-être un fédérateur, mais il ne serait pas un Européen, et ce ne serait pas l'Europe à intégrer, mais ce serait tout autre chose, de beaucoup plus large et de beaucoup plus étendu, avec je le répète un fédérateur".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire