jeudi 9 octobre 2014

Italie : A. Alfano, a ordonné l'annulation de l'enregistrement par les mairies des mariages homosexuels contractés à l'étranger

 
La Cour suprême des Etats-Unis, en décidant de ne pas se saisir de requêtes en annulation de décisions de cours d'appel légalisant le mariage pour tous, a donné son feu vert à 30 Etats américains à autoriser ces unions. 
 
« La Repubblica » s'interroge ainsi sur le contraste avec l'Italie. « Le Parlement est aux abonnés absents », car il n'a pas encore légiféré. 
 
La question du « mariage gay divise le gouvernement », poursuit le journal. Ainsi, une circulaire du ministre de l'Intérieur, Angelino Alfano, qui a ordonné l'annulation de l'enregistrement par les mairies des mariages homosexuels contractés à l'étranger, « a provoqué un tremblement de terre politique, et de Milan à Naples en passant par Bologne, les maires se révoltent : nous n'obéirons pas au gouvernement, disent-ils ». 
 
Surtout, la circulaire est rétroactive et oblige les maires à annuler les mariages déjà inscrits. Plus étonnant : l'opposition à la circulaire n'émane pas seulement du Parti démocrate (gauche), du Mouvement des 5 Etoiles de Beppe Grillo, mais elle provient aussi de certains membres de Forza Italia (droite) de Silvio Berlusconi. 
Ce dernier parti, « avec la bénédiction de Francesca Pascale », la compagne de l'ancien Premier ministre, a même institué « un département gay », selon le journal.
En savoir plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire