vendredi 24 octobre 2014

Prières pour les Poilus - du village ou de la ville- morts pour la France durant la 1ère guerre mondiale

L’évêque aux armées, avec l’accord des évêques de France, propose que dans les églises de toutes les communes de notre pays soit organisé, le 11 novembre 2014, un temps de prière pour ceux qui  - du village ou de la ville - sont morts pour la France durant la 1ère guerre mondiale et pour la paix. Chaque village, jusqu’au plus petit, « se souviendra ». Ainsi partout il sera fait mémoire, sous le regard du Seigneur, de ceux qui sont tombés.

« La mémoire est une dimension de notre foi chrétienne et commémorer permet à l’Église d’évangéliser le temps en proposant une vision de l’histoire »

Qu’ils aient été tués à Verdun, sur la Somme ou dans tout autre combat,  ces poilus étaient  issus d’un village ou d’une ville, ils étaient  « enfant de la paroisse ». Les chrétiens ne les oublient pas.

Il est suggéré aux communautés chrétiennes d’inviter à cette célébration les familles descendant des poilus, les élus municipaux, les membres des associations d’Anciens Combattants et les habitants de la commune.

Le Diocèse aux armées françaises et le Service National de Pastorale Liturgique et Sacramentelle mettent ici à votre disposition  plusieurs documents :
  1. Prière universelle commune pour  toutes les cérémonies  (messe ou temps de prière)
    La même prière universelle utilisée dans toutes les églises de France manifestera notre communion. Une prière unanime s’élèvera vers le Seigneur.
  2. Schéma de temps de prière, avec suggestions d’organisation, destiné à des animateurs ou des équipes liturgiques là où il n’y aura pas de prêtre.
  3. Feuillet à remettre éventuellement à ceux qui participent à un temps de prière.
Les pages « Fait religieux et foi chrétienne dans la Grande Guerre » 
(du site www.dioceseauxarmees.catholique.fr) vous permettent de consulter 
des livres de prières de l’époque et bien d’autres documents.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire